Association à but non lucratif déclarée : pour les chevaux avec le respects qu'ils méritent.

Un matin de janvier à Assocheval

Un matin de janvier à Assocheval
Un matin de janvier à Assocheval, levée des brumes sur Hautecloque

vendredi 11 septembre 2015

AssoCheval...Pourquoi ?

L’idée de créer une association, une de plus pour les chevaux, est venue de plusieurs concours de circonstance. 

Le premier et le plus marquant, ce 25 janvier 2013, un appel, Stéphanie, mon amie me dit qu’elle est sur la route, avec derrière dans un van une Diadeem en colique, direction la clinique vétérinaire du Mans. Incapable de parler, j’avais l’impression qu’elle m’annonçait la mort de cette fabuleuse jument que j’avais gardé en famille d’accueil pendant 20 mois. C’était sans compter sur l’incroyable volonté de Stéphanie. Elle a décidé de tout faire pour sauver sa jument. Un appel aux dons a été lancé pour couvrir une partie des frais d’opération et d’hospitalisation, mais plus de fonds auraient pu être collectés si nous avions pu mettre le cas de Diadeem sur un site de type un clic = un don mais pour cela, il faut être association !

Diadeem à l’heure où j’écris ces lignes, est en grande forme dans sa pâture grâce à Stéphanie. Elle aurait été condamnée presque partout ailleurs. Ci-dessous lors d'une de ses toutes premières sorties après son opération. 

Un peu plus tard, le cheval d’une relation s'est fait expulsé de sa pension, du jour au lendemain. Elle cherche une place en urgence pour lui… Comment trouver un hébergement d'urgence en pâture pour un Boulonnais de 3 ans et demi, plein de vie, gentil, joueur mais maladroit?... Un réseau de propriétaires... une association!

En prenant des nouvelles d’une autre amie, son état de santé ne s’améliore pas. Elle s'épuise et elle n’a plus la force de s’occuper de ses deux équidés. Quelle solution, pour Didi, une shetland de 28 ans et Beau 23 ans de 1,70m inséparables! ...?... Un réseau de propriétaires... une association!

J’ai donc choisi de créer AssoCheval, pour la mettre à votre service. 

Pas de demande d’adhésion, des appels aux dons, si vous voulez, si une cause vous touche plus qu’une autre… Une seule règle pour chaque centime collecté et dépensé vous serez en droit de demander la justification des dépenses.

J’ai aussi quelques idées de services à rendre à des cavaliers indépendants qui sont en cours de maturation, d’autres qui viendront au fur et à mesure. 

« Comme les petits ruisseaux ; transparents parce qu'ils sont peu profonds. » mais forment des grandes rivières.

Nathalie Robin
Nathalie.Robin@assocheval.fr

2 commentaires:

  1. Joli texte, bien résumé bien écrit ! On n'a qu'une envie : participer ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, la porte est ouverte à toutes les bonnes volontés.

      Supprimer