Association à but non lucratif déclarée : pour les chevaux avec le respects qu'ils méritent.

Un matin de janvier à Assocheval

Un matin de janvier à Assocheval
Un matin de janvier à Assocheval, levée des brumes sur Hautecloque

mercredi 16 septembre 2015

DIADEEM : Son Hisoire

DIADEEM, née en 1990, est une jument New Forest qui a eu un lourd passé.

Elle a passé 17 ans dans une ferme à hormones aux Pays Bas, qui collecte le sang des juments pour produire une hormone utilisée pour l'insémination artificielle, la PSMG - Pregnant Mare Serum Gonadotropin.

Pour prélever cette hormone, il faut que la jument soit gestante. La pauvre DIADEEM avait un corps parfaitement adapté pour "produire" de nombreux poulains, qui se vendraient très chers. Elle est restée bien plus longtemps que la plupart de ses congénères... 

DIADEEM a finalement été remerciée à 20 ans et revendue chez un marchand de viande avec un poulain dans le ventre.
Sauvée par l'association Espoirs de crins.

Diadeem, chez le marchand avec la menace du mauvais camion.



Diadeem à son arrivée dans les pâtures d'Espoir de crins.

Elle est restée en en Famille d'Accueil pendant presque 2 ans où elle a fait son dernier et magnifique poulain.

Diadeem à son arrivée à AssoCheval. Fini le licol...

l'hiver avance et Diadeem s’arrondit...

Le printemps est bien là mais Diadeem garde son poulinou au chaud
Et puis le 29 avril ... Cliquez ici pour voir la vidéo

Première sortie de Brigand et sa maman Diadeem

Juste magnifiques !!!

Bébé grandit, maman Diadeem est sereine.

Brigand avec ses tontons et tata d'AssoCheval, maman mange plus loin.

Brigand à quatre mois.
Apprentissage du licol en douceur.

L'heure du sevrage arrive, Brigand est adopté. Maman Diadeem maigrit, vu son age, nous préférons qu'elle n'allaite pas pendant l'hiver.

Diadeem enfin libre, elle reste à AssoCheval en attendant sa famille

Comme nous le craignons l'hiver est dur pour Diadeem. Nous devons la couvrir.

Premier printemps sans poulain pour Diadeem depuis 17 ans

Début juillet, Diadeem est adoptée par Stéphanie pour tenir compagnie à un trotteur français du nom de Twitter.
Elle a enfin une retraite de rêve...

Diadeem a son arrivée chez Stéphanie

Rencontre avec le beau Twitter

Stéphanie et Diadeem se sont trouvées, elle est bien loin de la jument craintive qui était chez le marchand.

L'automne, c'est le bonheur, Diadeem est complètement installée dans sa nouvelle vie.

Les premières neiges sur la Touraine. Diadeem comme a son habitude regarde au loin.

Puis le drame, le 25 janvier 2013.

Stéphanie, son adoptante, retrouve DIADEEM couchée en colique. Elle comprend très vite que si elle n'emmène pas la jument en clinique, DIADEEM ne passera pas la nuit. Et ça, Stéphanie ne veut pas en entendre parler. DIADEEM a été opérée d'urgence le jour même, pour une nécrose de l'intestin grêle suite à une torsion. Poulinière toute sa vie, trop d'espace et pas assez de muscles, l'intestin s'est enroulé sur lui-même. DIADEEM vit avec 1,5m d'intestin en moins.




Elle se remet peu à peu de son opération. Elle gardera une fragilité mais la volonté de vivre de DIADEEM surprend les vétérinaires. Son adoptante n'a rien voulu lâcher, malgré le coût annoncé de l'opération et des soins. Elle a choisi la vie. C'était un véritable sacrifice qu'elle a fait pour sauver une vieille jument de 23 ans.

L'opération, les semaines d'hospitalisation, les soins ont coûté au total 5056 Euros.


AssoCheval, Espoirs de crins et les amis de Stéphanie ont pu réunir 3120 Euros. 

Stéphanie, l'adoptante de DIADEEM, a vidé ses comptes pour les frais annexes. 

Clic Animaux a permis à AssoCheval de collecter les 1936 euros manquants pour combler les dettes générées par la facture de la clinique.

Il a fallu beaucoup de courage à Stéphanie pour affronter cette épreuve. Le transport d’une jument en colique à plus de 150 km de sa pâture.L’opération, l’attente interminable pour avoir enfin un pronostic vital positif, les visites régulières malgré la distance pour que Diadeem lutte et garde le moral.





Avec en plus, la gestion de sa vie professionnelle et de Twitter le compagnon de pâture de Diadeem. Pendant l’absence de Diadeem, il a fallu trouver un autre équidé pour lui tenir compagnie. C’est le centre équestre du coin qui a prêté un de ces chevaux pendant plusieurs semaines.

Puis le retour de Diadeem, la peur au ventre constante parce que Diadeem ne voulait pas rester seule et il était impossible de garder Twitter au box 100 % du temps. Il a fallu à nouveau trouver une solution pour le bien des 2 équidés. 


Et c’est Domino, qui est venu pour faire le garde malade auprès de Diadeem pour qu’elle accepte de rester au box le temps de sa convalescence…


Encore une épreuve à affronter le retrait des 40 agrafes.. 


Nouvelles inquiétudes quand Diadeem a fait un œdème après. 

Enfin, la première sortie de Diadeem un mois et demi après son opération.

Et première roulade sur l'herbe.
Cliquez ici pour voir la vidéo.

Les sorties de Diadeem la fatigue vite. Elle demande à rentrer au box rapidement. Peu à peu les durées s'allongent et Diadeem gagne en force et en résistance.

A l'arrivée des beaux jours, très angoissée, Stéphanie laisse la porte du box ouverte la nuit. Diadeem est désormais en stabulation libre. Nous sommes début Avril 2013.



Le 30 avril, Diadeem a retrouvé un box paillé. Elle est toute étonnée ! Ses poils repoussent et avec le printemps, elle reprend du poids. Elle tousse un peu à l'effort et s’essouffle vite. Il faudra encore du temps pour un retour complet à la normale. Le transit est se passe correctement. Twitter n'a pas fait de bêtises depuis 3 semaines. Domino a retrouvé sa vie de cheval de club après avoir fait le garde malade pendant plus d'un mois. Stéphanie retrouve le sourire...  

Elle se demande ce qu'il lui arrive.


Diadeem et son copain Twitter qui boivent dessus dessous


Le 7 mai 2013, la collecte de dons s'achève. Stéphanie s'exprime sur Clic Animaux voici une partie de son message.

" Diadeem, qui est juste très étonnante de courage, d’intelligence, de bienveillance,.... Elle reprend doucement ses habitudes, elle passe son temps dehors (ne veut plus être enfermée et je la comprends ! Après 17 années d’enfermement.... Devoir fermer la porte de son box pendant 3 mois, même si c’était pour son bien, c’est dur...). Elle mange comme un ogre, son poil repousse et les cicatrices de cette terrible épreuve s’effacent doucement avec le printemps ! 

Elle étonne les 2 vétos qui la suive, et même le chirurgien qui prend de ses nouvelles est surpris de la vitesse de son rétablissement. Il a néanmoins toujours un mot pour me rappeler à l’ordre “attention, elle sera plus fragile et sujette aux coliques.... Et n’aura pas forcement la force de subir une autre opération de cette ampleur”. 

Je comprends... Mais ne veux pas y songer. Même si chaque matin en arrivant au champs, j’ai cette appréhension qui me guette... de la retrouver par terre à se tordre en 4, abîmée de partout à force de se taper contre les murs, terrible souvenir qui j’espère s' effacera...

Aujourd’hui elle va bien, et même très bien tenant compte du contexte. Elle reprend des forces grâce à cette terrible envie de vivre. Après 17 ans de galère, elle mérite au moins autant d’année de bonheur... On va tout faire pour!!!! 

Merci pour elle, merci pour tout ce que vous faite, pour nous et pour les autres, continuez, notre combat est essentiel."


Photos de Diadeem, reçus le 7 mai 2013, pour vous dire merci.






 
Le 16/05/2013, AssoCheval a reçu un premier chèque de 1875,76 de ClicAnimaux pour Diadeem.

Patrick, qui avait eu la gentillesse de faire le transport de Diadeem lors de son adoption est passé voir Diadeem et nous a ramené de très belles photos. Elles ont été prises le 8 mai 2013. Patrick a trouvé Diadeem en forme malgré sa perte de poids. 




le 17 mai 2013,Diadeem et Twitter qui se reposent dans la pâture après avoir fait une belle frayeur à Stéphanie que ne les voyaient plus.

Justificatif du virement


Le 14 juin 2013, AssoCheval effectue le virement des fonds collectés par Clic Animaux pour solder la facture vétérinaire. 

30 Janvier 2014 : un an déjà, voici Diadeem, elle se porte à merveille. Voici une photo qui date du 21 janvier 2014.


Que le temps passe vite. J'ai eu l’occasion d'aller la voir 2 fois cette année. Fin juin et fin Octobre. Elle profite de sa vie comme jamais. Stéphanie a fait aménagé une nouvelle parcelle pour l'hiver pour que la belle puisse rester au chaud si elle le désire, pendant que son compagnon de pâture se défoule!


Nous ne manquerons pas de continuer à vous donner des nouvelles de Diadeem régulièrement.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire